Comment faire du Day trading ?

Qu'est ce que le day trading ?

Le day trading, autrement appelé l’intraday est un style de trading. Si vous êtes day trader, vous passer vos ordres dans la journée et vous les clôturés au maximum en fin de séance. Le day trader ne garde aucune position ouverte la nuit, l’over night. Encore moins le week end, l’over week.

Le day trading à mon humble avis la forme de trading la plus rentable pour celui qui a une psychologie solide et une discipline de fer. Le day trading peut permettre de vivre du trading, même très bien. Si j’étais compatible avec ce type de trading et avec les tailles de positions que je prends en scalping je serais plus que bien !

Le day trader doit faire preuve d’une grande discipline afin de ne pas se forcer à trader. C’est, je trouve la plus grande difficulté. La seconde est d’être capable de conserver sa position jusqu’à atteindre l’objectif conformément à l’analyse technique. Ces deux difficultés m’ont très rapidement amenée à faire du scalping. Une tout autre discipline.

Le day trading permet d’aller chercher un nombre de points ou de pips beaucoup plus important qu’en scalping. La position ouverte peut durer de quelques minutes à plusieurs heures.

Après une bonne préparation de sa journée de travail, le day trader peut rester plusieurs heures devant les écrans sans prendre aucun trade tant qu’il ne trouve pas une configuration optimale. Il doit lutter contre la frustration, c’est pour cette raison que je parle d’une discipline de fer. Le lendemain il peut également ne pas trouver d’opportunité… Mais lorsqu’elle se présente, il va chercher gros. Quand je dis gros, je dis conforme au plan, mais ce n’est pas un scalp de 2 points.

Stratégie de day trading

Pour bien préparer votre journée de day trading vous devez tout d’abord vous intéresser à l’actualité du jour. Je parle d’actualité économique et toutes informations qui peuvent faire que vous n’allez pas trader. Il en va de même pour le calendrier économique. Vous devez relever toutes les annonces économiques du jour qui peuvent provoquer des fluctuations sur l’instrument que vous travaillé.

Le day trading demande de la stratégie comme dans un jeu d'échecs

Une fois les actualités relevées vous allez ouvrir votre plateforme de trading et commencer à identifier les zones de prix susceptibles d’entraîner des mouvements du prix. Voici un lien pour la section qui traite des zones de prix, supports et résistances.

Vous pouvez également faire une analyse des volumes sur les différents niveaux de prix afin de valider les gros niveaux. Les points pivots journaliers hebdomadaires et mensuels sont à prendre en compte.

Généralement votre unité de temps d’intervention est le M5 ou M15 (5 et 15 minutes). Vos unités de temps pour votre analyse technique sont le journalier, le H4, H1. Le plan de trading est très important. Il comporte le money management. La partie capitale pour le day trading est le ratio !

Vous devez avoir un ratio de 2 pour être statistiquement rentable. Cela signifie que pour chaque trade si votre stop-loss vous expose à une perte d’un euro, votre take profit doit être au moins de 2 euros. En effet si vous respecter cette règle capitale, même si vous n’avez raison qu’une fois sur deux vous gagnerez de l’argent en bourse. Ce n’est pas magique juste statistique.

Avant de prendre des positions en day trading vous devez vous assurer que votre money management le permet. Si votre « MM » vous autorise à prendre X lots qui représentent par exemple 1 % de votre porte feuille vous devez vous assurer que la taille du stop-loss est compatible. 

Le stop-loss doit être placé d’une manière technique à savoir sous le dernier plus bas, sous un gros niveau de prix, un support ou une résistance. Ce 1 % représente la perte autorisée. Si la configuration graphique ne permet pas de respecter le positionnement optimal du stop-loss vous ne devez pas trader. Ceci est quelque chose de très difficile pour un trader débutant, la patience, la frustration, la discipline (de fer).

Cette règle est valable sur n’importe quel marché, Crypto, Forex, indices boursiers, actions, sur n’importe quel instrument.

Afin que vos trades se déroulent avec le moins de stress possible il sera bon d’avoir le moins de levier possible. L’idéal est trader sans effet de levier… Mais pour cela il faut un porte feuille déjà plus important, alors limitons le levier au maximum.

 

Technique de day trader

Il vous faut un setup adapté à l’unité de temps dans laquelle vous allez faire du day trading. Vous pouvez utiliser des indicateurs techniques en plus du price action pour obtenir vos signaux de trading. Pour un bon day trade il est préférable que votre setup se présente sur un gros niveau de prix. Votre setup qui a au moins 50 % de taux de réussite doit se présenter correctement. Si le signal n’est pas d’une bonne qualité mieux vaut laisser passer le trade (frustration à gérer mais c’est pro). 

Vous pouvez par exemple utiliser en unité de temps M5 le MACD. Quand se dernier croise à la hausse et que les moyennes mobiles de ce dernier semblent propres, si le prix semble dans le même moment rebondir sur un support ou une résistance clairement identifiée vous pouvez ouvrir une position. Bien entendu comme indiqué plus haut vous avez au préalable placé correctement et techniquement votre stop-loss sous le dernier plus bas. La taille de votre stop-loss correspond bien au pourcentage d’exposition calculé dans votre money management.

Vous avez également au préalable analysé qu’il y avait de la « place » Votre point d’entrée étant connu vous savez déjà quelle est votre point de sortie avec un ratio d’au moins 2 et qu’il n’y a aucun support ou résistance pour faire rebondir votre trade. Tous ces niveaux sont tracés sur votre outil de trading en début de journée ou en temps réel en fonction de l’évolution du marché.

Bien entendu vous avez également clairement identifié la tendance de fond sur les grandes unités de temps et la tendance sur votre unité de temps d’intervention. Voici la section ou on aborde comment déterminer la tendance. 

Si vous devez utiliser les leviers faites le mais avec prudence et sur des trade qu’on appelle GOLD. 

Par gold c’est la configuration que vous connaissez très bien et qui est à très forte probabilité. Le marché est volatile mais pas hésitant, il n’y a pas beaucoup de mèches sur vos bougies. En ajoutant du levier de manière adapté et exceptionnel sur des configuration gold vous pouvez gagner de l’argent plus rapidement tout en maîtrisant le risque. L’usage du levier n’est pas recommandé aux traders débutants.

L’idéal pour un bon day trade est de trouver un gros point de retournement du marché. Un retournement de tendance est difficile à identifier pour les débutants mais il est le rendez-vous des scalpeurs, day traders et même en fonction des niveaux des swing traders. Tout ce monde qui intervient dans le même moment augmente la volatilité et vous pouvez espérer gagner plus de points.

Une fois que votre trade est parti dans le bon sens vous remonter votre stop-loss un peu au-dessus de votre point d’entrée (break even). A partir de là, la tension redescend et vous ne pouvez plus perdre. Vous pouvez soit laisser le trade filer jusqu’au take profit, soit remonter manuellement le stop régulièrement en respectant bien la règle du dernier plus bas ou bien même utiliser un stop suiveur.

Le stop suiveur remonte automatiquement par blocs de X points. C’est une très bonne méthode mais il faut qu’elle respecte le dernier plus bas.

Une fois que le trade est sécurisé le plus difficile est de le regarder, attendre et espérer qu’il atteigne le TP. Cela peut durer des heures… Mais générer de grosses plus-values.

Comment bien débuter en Day trading ?

Vous devez faire des essais et déjà voire si ce style de trading vous correspond. Si ce n’est pas le cas n’insistez pas. Peut-être que le scalping est plus fait pour vous. Votre style de trading doit être adapté à votre personnalité, votre psychologie. 

Les essais seront faits sur votre compte de démonstration. Le portefeuille virtuel est fait pour ça. 

Si le day trading vous correspond spécialisez vous sur un nombre limité d’instruments financiers. Vous ne pouvez pas être bon partout.

Il est possible de faire du trading social sur certaines plateformes de trading chez certains courtiers. Il faut bien les choisir. Dans ce cas vous faites du copy trading. Vous suivez les trades d’un trader rentable. En observant les points d’entrées vous pouvez en apprendre beaucoup.

Les avantages de faire du day

Si vous avez eu l’occasion de prendre des trades lors de vos sessions vous allez les couper même si elles sont en gain. Même si c’est difficile vous limitez ainsi les frais de maintient de position de nuit (frais over night). En fonction des courtiers les frais sont différents.

Si vous ne faites pas d’over night vous ne faites pas d’over week. Le vendredi soir avant la fermeture du marché vous clôturez toutes vos positions ouvertes. En effet après la fermeture des marchés tout s’arrête. Vous devez attendre dimanche soir vers minuit ou lundi matin vers 02h00 en fonction des marchés que les cotations reprennent.

Si un évènement géopolitique majeur intervient durant le week end (crash d’une grosse banque, conflit) vous risquez d’avoir une mauvaise surprise à la reprise des cotations. En plus des frais over week plus ou moins importants vous réduisez ainsi les risques.

N’oubliez pas que votre travail est de gagner de l’argent sur les marchés financier en réduisant au maximum les risques et toujours avoir les probabilités de votre côté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *