Comment utiliser le stop-loss ?

Qu'est ce qu'un stop-loss ?

Le stop-loss est un ordre de bourse qui va être exécuté afin de stopper votre trade perdant dans les limites fixées. Cet ordre est exécuté automatiquement. Lorsque vous effectuez des transactions sur votre plateforme de trading placer un ordre stop se fait généralement d’une manière automatique.

Comment utiliser un stop-loss en trading

La taille du stop-loss fait partie intégrante de votre stratégie de money management. C’est ici que vous allez contrôler s’il est bon de placer un ordre ou pas. Ce stop vous permet de contrôler votre ratio qui doit être au moins de 2.

Pourquoi utiliser un stop-loss ?

Pourquoi vous priver d’un système qui correctement employé peut vous permettre de sauver la totalité de votre portefeuille en cas de mouvement violent du marché ?

Si vous avez l’habitude de trader sans stop-loss je vous informe que le reste de l’article risque de ne pas vous intéresser et j’espère que tout se passera bien pour votre trading sans stop-loss…

L’ordre stop est comme une ceinture de sécurité en voiture (j’aime cet exemple). Ce n’est pas parce que vous mettez la ceinture de sécurité que vous allez tester son efficacité à chaque fois que vous prenez votre voiture ? En revanche vous risquez d’apprécier son fonctionnement en cas d’accident inévitable.

Je conçois le trading de la même manière. Vous drivez votre trading d’une manière prudent et dans la majorité de vos trades vous êtes rentables et statistiquement gagnants. Cette conduite de votre trading se fait d’une manière prudente comme sur la route. Mais il arrive quelques fois des imprévus, heureusement plus souvent en bourse que sur la route. Dans ce cas aucun stress, votre stop-loss (ceinture de sécurité) est là pour solder votre ou vos positions.

Si vous tradez les CFD à risque limité vous n’aurez pas le choix. Vous aurez automatique un stop-loss garanti lors de tous vos trades. 

Comment bien utiliser le stop-loss ?

Pour bien utiliser le stop-loss il vous faut tout d’abord un plan de trading. Ce plan de trading comporte toute votre stratégie, votre money management etc.

Le stop n’est qu’un outil pour automatiser la fin d’un trade qui tourne mal et maîtriser les pertes conformément au money management.

Sur internet vous pouvez trouver les grands basiques de comment place le stop-loss etc. Il faut le placer sous le dernier plus bas du prix etc. C’est très juste, mais au lieu de suivre simplement cette recommandation il est bon de savoir pourquoi non ? Vous voyez rarement le prix monter en ligne droite sur vos graphiques. La plupart du temps ce dernier monte en marches d’escaliers. C’est ce qu’on appel la loi de Dow. C’est aussi à l’aide de cette loi de Dow qu’il vous est possible d’identifier la direction d’une tendance. Baissière ou haussière. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous allons toujours placer le stop-loss sous le dernier plus bas. Ce dernier plus bas constitue en théorie un petit niveau de support sur lequel le prix peut rebondir s’il revient dessus, d’où cette règle du dernier plus bas. 

Mais ce n’est pas terminé, ici c’est la règle technique, la base.

 

La taille du stop-loss

Le point le plus important c’est la taille du stop-loss. C’est ici que vous « jouez » même si n’aime pas le terme jouer en trading votre ratio et donc votre rentabilité dans le trading.

Par exemple, avant de placer votre ordre d’achat vous devez vous assurer que votre take profit (l’ordre de vente de votre position) est accessible. Qu’il n’y a pas de résistance clairement identifiée qui pourrait bloquer votre trade. Vous devez avant chaque trade avoir cette réflexion et faire le calcul. Sachant que l’ordre stop-loss constitue le prix d’exécution de la perte maximale pour votre trade et nous cherchons un ratio d’au moins 2 votre take profit doit avoir deux fois la taille de votre stop. 

Exemple : Nous achetons un 1 lot à 1 euro le point, notre ratio idéal est 2 (parfait). Notre analyse technique du graphique nous montre que nous avons de la place et aucune résistance au-dessus. La taille de notre stop est de 10 points soit 10 euros. Notre take profit va donc être d’au moins 20 points soit 20 euros.

Allons dans le détail. Si vous constatez qu’il y une résistance susceptible de bloquer votre trade que faites-vous ? Personnellement je ne prends pas le trade. Car le ratio n’est pas respecté. Si le dernier plus bas se trouve à plus de 10 points, par exemple 15. 

Que Pouvez-vous faire ? Dans ce cas la règle du dernier plus bas peut être respectée mais votre money management ne l’est plus donc le trade ne doit pas être pris. 

Dans ce cas vous pouvez tout simplement réduire la taille de votre position par deux afin de respecter votre money management et votre perte maximale pour le trade. Ici nous pouvons donc réduire et passer de 1 euros à 0.5 euros le point et nous sommes dans les clous. Vous allez certes gagner moins sur ce trade mais vous respecter votre plan, et ce qu’il y a de plus important. 

Bien entendu ce trade que vous comptez prendre est conforme à votre pattern de trading, la configuration à forte probabilité qui vous permet d’entrer en position. 

Si vous avez un pattern / setup de trading avec un taux de réussite d’au moins 50 % et que vous respecter cette règle de money management vous êtes un trader statistiquement rentable. C’est très simple sur le papier et plus de 80% des traders perdent en bourse, pourquoi ?

Voici ici une section du site qui liste les principaux biais pouvant engendrer le non-respect de ces règles pourtant très simples. SOS Trader 

 

Comment fonctionne le stop-loss en bourse ?

Lorsque vous placez un ordre via votre interface de trading le système vous propose tout naturellement de définir la taille de votre stop. Ce dernier continu un ordre au marché. Un ordre au marché n’est exécuté que s’il y a de la contrepartie en face. Je m’explique. Le trading c’est du commerce. La définition de trader est commerçant. Il achète pour revendre etc. L’ordre stop-loss étant un ordre de vente de votre position au marché cela implique qu’il faut un acheteur en face… Vous comprenez la logique ? C’est pour cette raison qu’il arrive qu’un ordre stop puisse être victime d’un « sleepage » s’il n’y a pas de liquidité en face. Sachez que tout vos ordres sont dans un carnet d’ordre, ils sont exécutés par priorité d’arrivé et au prix du marché. 

Le sleepage d’un stop-loss est possible et arrive régulièrement en cas de volatilité sur Futures. Il s’agit du marché des contrats à terme (le vrai marché ou travails les professionnels), il peut également arriver sur CFD sur un compte standard où le trader peut choisir de ne pas utiliser de stop-loss garanti. 

Le fonctionnement du stop est identique quand vous faites de la vente à découvert, en gros vous pariez la baisse de votre instrument dans une tendance baissière.

 

Différences du stop-loss sur Futures et CFD

Sur le marché Futures, un ordre stop est un ordre au marché point final. Son déclenchement peut intervenir à un niveau différent en cas de manque de contrepartie. 

Sur CFD c’est un peu différent. Il s’agit d’un marché interne au courtier qui réplique le prix des Futures en ajouter son spread. C’est pour cette raison que vous trouverez des différences dans les niveaux de cotations entre CFD et Futures, tout est normal mais il faut le savoir. Sur CFD à risque limité vous avez le choix d’utiliser un stop classique qui ressemble aux marché Futures ou bien un stop garanti. 

Le stop garanti est une révolution dans le trading particulièrement pour les traders amateurs car il apporte un niveau de sécurité supérieur. Certes il ne permet d’améliorer la qualité du trading d’aucune manière mais permet de limiter les pertes pour les traders qui ont tendance à déplacer encore plus bas leurs stop-loss afin de ne pas encaisser leur perte… Ce comportement est généralement fatal. Le stop garanti apporte une sécurité supérieure car il n’est pas possible de le déplacer une fois en place. Vous ne pouvez le déplacer que dans le sens des gains, dans le bon sens et en faire un stop profit pour par exemple sécuriser votre trade au point d’entrée. 

Le second gros avantage du stop garanti sur CFD est qu’il ne peut pas être franchit sans être exécuté au prix demandé. 

 

Les coûts du stop-loss garanti sur CFD

Le stop-loss garanti est souvent payant lorsqu’il est touché. De ce que j’ai pu voir généralement cela correspond à 1 ou 2 points. Mais cela peut varier en fonction des brokers, donc il est bon de connaître le tarif de son activation. 

Section sur les CFD à risque limités.

 

Les breakouts

Je ne sais pas si vous connaissez les breakouts ou le trading de break ? 

Vous avez sans doute déjà vu et même souvent le prix accélérer à la cassure d’un support ou d’une résistance ? Vous vous souvenez que le stop-loss doit être placé sous le dernier plus bas ou pour une vente sous le dernier plus haut ? Vous avez également compris que les ordres stop sont des ordres en attente dans le marché ? Et bien vous connaissez maintenant la raison de ses accélérations en cassure de niveaux. Lorsque le prix casse une résistance et donc un dernier plus haut et qu’il arrive au contacte des ordres stop en attente, ces derniers sont exécutés, il y a afflux de liquidité sur le marché et vous avez votre accélération. Il est possible d’ajouter à ce phénomène les scalpeurs qui vont attendre cette accélération et venir ajouter des ordres au marché pour aller chercher quelques points.

 

Pas de stop quand le marché est fermé

N’oubliez pas que vos stops ne fonctionnent pas quand le marché est fermé. C’est pour cette raison que vous pouvez avoir de mauvaises surprises avec des gros gap d’ouverture. Sur CFD à risque limité vous n’avez pas ce problème attendu qu’il s’agit d’une cotation interne au courtier qui continu même dans la nuit en semaine.

Les différents stop-loss en bourse

Le stop-loss garanti

Comme indiqué plus haut le stop-loss garanti n’est présent que sur CFD à risque limité. Il peut avoir un cout supplémentaire s’il est touché, il ne peut être déplacé que pour réduire sa taille et permettre de sécuriser un trade gagnant.

Le stop suiveur

Lorsque cette option est sélectionnée, votre stop-loss remonte automatiquement et accompagne le prix. Je trouve que c’est une bonne technique dans un marché à forte tendance pour vous permettre d’aller chercher un maximum de profits. L’avantage de cette technique est de s’affranchir par exemple d’un take profit et de laisser pleinement le potentiel du trade. Une fois que le stop a passé le point d’entrée de votre trade il devient un stop profit. Si le prix revient dessus votre position est clôturée en gains (le plus possible de plus-values pour vous j’espère).

Les ordres iceberg

Ce sont des ordres de bourse qu’on ne trouve que sur le marché Futures. Ce sont des ordres cachés qu’il n’est pas possible de voir dans le carnet d’ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *