Le copy trading

Qu'est ce que le copy trading ?

Il s’agit d’aller copier les positions d’un trader rentable à votre profit. Par copy trading nous pouvons également entendre parler de signaux de trading.

Il est possible de trouver sur les réseaux sociaux énormément de comptes qui proposent des signaux Forex, des signaux cryptos et autres. Généralement cela se cantonne quand même a ces marchés financiers là.

Sans dire que cette méthode est bonne ou non je vais creuser le sujet d’un point de vue technique, et règlementaire.

binoculars, looking for, see-1015267.jpg

Comment faire du copy trading ?

Pour faire du copy trading il vous faudra en toute logique ouvrir un compte réel auprès d’un broker qui vous donne accès au marché que vous souhaitez répliquer. Afin de limiter les risques d’arnaques et autres offres commerciales alléchantes il faudra respecter les règles pour ouvrir un compte chez un broker régulé

Vous devez ensuite identifier votre style de trading. Pour le scalping la durée des trades rend impossible la réplication des trades donc nous nous orientons sur le day trading ou le swing.

Il faut bien comprendre ici c’est vous qui dans la logique allez gérer vos trades. Certains fournisseurs de signaux vous donnerons peut être plus d’informations pour votre plan de trading, la position du stop, le take profit. Pour d’autres ce ne sera qu’un signal basique d’achat ou de vente ensuite bonne chance. 

Je reste convaincu qu’il est indispensable d’avoir certaines grosses base afin de pouvoir faire votre choix, pour ne pas vous faire embobiner et comprendre ce que vous faites sur le marché financier. Si vous n’avez pas certaines bases très basiques vous allez avoir du mal à choisir le bon interlocuteur.

Le fournisseur de signaux de trading ne va pas faire de cas par cas avec vous. A vous de choisir la taille de votre position, les règles de votre money management, la fréquence de vos trades et j’en passe. 

Comment choisir votre fournisseur de signaux de trading ?

Pas simple de choisir un bon fournisseur de signaux Forex ou crypto monnaie…

Dans les faits vous avez énormément de choix. Vous ne verrez que des résultats de performances affichés sur un compte Instagram, ou bien de belles voitures, bateaux etc. Vous allez peut être essayer de vous fier aux avis sur les comptes ? Comme vous devez le savoir, des followers, des avis, tout s’achète. Donc prudence. Surtout si vous ne connaissez pas réellement le trader ou l’organisme. Vous ne savez pas non plus si ces résultats sont en démo ou en réel…

Concernant les résultats réels ou non de votre trader je pense qu’il s’agit d’un faux problème. Vous pouvez être un très bon analyste des marchés financiers, même autodidacte, sans aucun diplôme et fournir d’excellents signaux ou analyses pertinentes. Cela ne fera pas pour autant de cette personne un bon trader car il n’a peut être pas la bonne psychologie pour trader. Donc ne vous fiez pas aux résultats.

Si vous voyez que le cambiste que vous suivez depuis des semaines ne donne que de très bonne infos ? Qu’elle est l’utilité pour ce dernier de faire du trading sur un compte réel ? Son job est de fournir un signal pour faire un achat ou une vente. Le reste c’est vous qui le faite. C’est vous qui allez prendre le trade ainsi que le risque qui va avec.

J’ai vu certains courtier ayant pignon sur rue, régulés par les autorités type AMF FCA proposer à leurs clients du copy trading. Je n’ai jamais essayé. Mais j’y vois une sorte de filtre supplémentaire susceptible d’éviter encore plus une arnaque.

Que gagne le fournisseur de signaux de trading ?

Tout dépend de ses tarifs…

Certains proposent par exemple un abonnement mensuel sur les réseaux sociaux. En échange vous accédez à leur compte privé et ils vous donnent toutes les informations dont vous avez besoin.

Il peuvent également vous inciter à ouvrir un compte chez tel ou tel courtier. Ici il faut rester lucide et comprendre qu’il y de très fortes chance qu’une affiliation soit présente. Donc à chaque ouverture de compte le fournisseur de signaux va toucher une commission. Cette commission peut varier en fonction des montants versés sur les comptes. Si tel est le cas il est doublement important de savoir comment identifier un bon courtier car le conflit d’intérêt est présent. Cela ne veut pas dire arnaque pour autant mais avoir la connaissance pour faire son choix donnera encore plus de crédibilité au trader que vous copiez.

Si vous vous rendez compte qu’on vous demande d’ouvrir un compte de trading chez un broker sur la liste noire de l’AMF, qui se trouve par exemple à Chypres… Bon vous allez tout de suite moins avoir confiance. Vous avez fait votre vérification de votre côté et n’allez pas plus loin. Vous venez de limiter grandement le risque d’arnaque.

 

La réglementation...

Le trader professionnel

 

Je ne sais pas si vous le savez, mais pour pouvoir trader de l’argent pour le compte d’une tiers personne il faut un agrément AMF par exemple. Ce dernier est obtenu après un process long et complexe durant lequel le trader prouve aux autorités qu’il a les connaissances requises pour réaliser cette prestation.

Dans le cas du copy trading nous n’entrons pas dans ce cas de figures car ce ne sont que des signaux de trading et votre argent n’est pas chez ce trader prestataire.

 

La fiscalité ?

Pour ne parler que de la France, tout compte de trading doit être déclaré aux service des impôts. Toute plus value est imposable. Le trader particulier ayant déjà une activité professionnel n’aura pas le même taux d’imposition que le trader professionnel. Ce dernier au delà de la flat taxe classique devra également payer les cotisation sociales. Tout dépendra ensuite de la forme juridique de sa société. En France pour trader en tant que professionnel il est indispensable de le faire au sein d’une entreprise.

Le trader pro peut soit vivre des dividendes de sa société et donc disposer librement de son portefeuille. Soit être salarié de son entreprise. Dans ce cas il ne dispose pas librement de son capital de trading hormis ajustement des salaires.

Le trader pro peut également être salarié d’un organisme financier. Il percevra un salaire fixe avec très probablement des bonus sur ses gains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *